HAD

L'Hospitalisation A Domicile permet de dispenser au domicile du patient des soins complexes et coordonnés. La durée d'hospitalisation est limitée et réévaluée régulièrement à l'état de santé du patient. L'HAD est une hospitalisation à part entière répondant aux mêmes obligations qu'une hospitalisation classique avec notamment une continuité des soins assurée 24 heures sur 24.

L’HAD pour qui ?

L'HAD peut concerner tout assuré social porteur d'une pathologie grave aiguë ou chronique instable ou évolutive nécessitant une hospitalisation. Elle peut permettre d'éviter une hospitalisation classique ou en réduire la durée. L'HAD représente donc une interface entre l'hôpital, lieu où sont prodigués des soins techniques et complexes, et la ville, se différenciant des soins à domicile par la fréquence des passages et la technicité des soins.

L’HAD comment ?

Plusieurs conditions sont indispensables à la mise en place d'un séjour en HAD :

1. L'accord du patient et/ou celui de la personne de confiance.

2.  L'accord du médecin traitant désigné par le patient est incontournable puisqu'il est le médecin qui va prendre en charge le patient pendant le séjour en HAD.

3. L’existence d'une « personne ressource » au domicile notamment pour les personnes en perte d'autonomie.

4.  Le diagnostic posé et le protocole thérapeutique établi par le médecin prescripteur en accord avec le médecin coordonnateur du service d'HAD et le médecin traitant.

5.  Le patient entre dans un des critères d’inclusion de prise en charge. 

L’HAD où ?

L'HAD se met en place dans le lieu de vie du patient. Il peut s'agir de son domicile, d'un EHPAD (maison de retraite) ou d'une MAS (maison d'accueil spécialisée). Le logement doit être adapté, c'est-à-dire avoir les conditions de confort requises au bon déroulement de la prise en charge.

Au sein des EHPAD et des MAS l'intervention de l'HAD doit avoir été précédée de la signature d'une convention de partenariat. Les modes de prise en charge dans ces structures sont réduits par rapport à ceux possibles dans un logement  particulier.

L’HAD par qui ?

Nos établissements d'HAD sont composés d'équipes pluridisciplinaires qui assurent la coordination des soins entre les différents intervenants. Elle se compose d'IDE, d’aides soignants, de psychologues, de diététiciennes, d'assistantes sociales, de secrétaires, et pour chaque établissement d'un cadre de santé et d'un médecin coordonnateur.

Les soins sont assurés dans la majorité des cas par les intervenants libéraux choisis par le patient ou son entourage. Pour certaines prises en charge complexes les soins peuvent être assurés de façon mixte entre les intervenants libéraux et l'équipe de l'HAD. Dans ce cas le protocole de soins définit de façon claire la répartition des soins assurés par chaque équipe.

Le suivi médical du patient est assuré régulièrement par le médecin traitant qui modifie le protocole thérapeutique à l'évolution de l'état de santé de son patient. Le médecin coordonnateur peut « épauler » le médecin traitant dans la prise de décisions difficiles concernant les thérapeutiques (et principalement la rédaction de protocoles anticipés) ou décisions éthiques.

La fin du séjour est décidée de façon concertée par le médecin coordonnateur et médecin traitant.