Insulinothérapie

Insulinothérapie par pompe

De quoi s’agit-il ?

Le diabète est une maladie dans laquelle on observe un trouble de l'utilisation du sucre par l'organisme du fait d'un dysfonctionnement du pancréas qui ne libère pas assez d'insuline dans l'organisme. Il fait partie des affections longues durées.

Depuis plus d’une dizaine d’années son traitement a largement évolué. L’arrivée de la  pompe ambulatoire permet de délivrer de l’insuline au travers d’un dispositif électronique via un cathéter placé en sous cutané. Celle-ci permet une régulation de la glycémie en diminuant les risques d’épisodes hypoglycémiques. En effet  en fonction des besoins variables au cours de la journée, de son activité, des repas, le patient peut moduler son débit de fond (basal) et ses bolus (en fonction des prescriptions de son endocrinologue).

La pompe permet ainsi d’adapter l’insulinothérapie au rythme de vie de chacun, reproduisant en partie la fonction naturelle du pancréas : horaire des repas, emploi du temps personnel et professionnel, sommeil (les grasses matinées sont possibles), sport ou grossesse.

Différents modèles de pompes existent. Elles demeurent de petite taille, confortables et faciles à manipuler. Elles peuvent bien sûr être déconnectées lorsque cela est nécessaire : bain, douche, vie intime.

La prescription de cette pompe se fait sur des critères spécifiques,  par un centre initiateur. Une semaine d’hospitalisation est programmée par le médecin endocrinologue afin d’éduquer le patient à l’utilisation de sa pompe et à l’adaptation de ses débits de base et ses bolus. Des conseils diététiques et d’hygiène de vie y sont également abordés.

En pratique, le jour de sa sortie, trois ordonnances sont élaborées :

  • Une ordonnance pour le pharmacien stipulant la nature de l’insuline, les antiseptiques, le lecteur de glycémie capillaire et les bandelettes associées.
  • Une ordonnance pour l’infirmière à domicile, permettant de poursuivre l’éducation et  l’utilisation de la pompe.
  • Une ordonnance pour le prestataire afin de  délivrer les dispositifs médicaux (pompe,  cathéters et piles ) et assurer la maintenance du matériel mis à disposition.

Différents types d’accessoires peuvent être mis à disposition :

  • Sacoches de jour et de nuit.
  • Collecteurs d’aiguilles.
  • Compresses.
     

Nos services

En structure, sur appel du prescripteur l’infirmière coordinatrice de l’Apard :

  • Se déplace dans la journée pour mettre à disposition la pompe et ses accessoires choisie par le médecin endocrinologue et ou du patient,
  • Rencontre l’équipe soignante, le patient et sa famille,
  • Organise le relais au domicile en tenant compte des attentes et des ressources disponibles.

 Au domicile du patient, l'Infirmière de l'Apard : 

  • Forme, éventuellement, les infirmières libérales sur la programmation de la pompe et sa fonctionnalité.
  • Assure  la présentation du livret se suivi de glycémie capillaire mis à disposition.
  • Assure  l’accompagnement du patient et de son entourage à l’appropriation de l’utilisation de cette pompe en fonction de ses  besoins.
  • S’engage à  effectuer, au minimum, les deux visites annuelles règlementaires.
  • Réalise un rapport de visites transmis à l’endocrinologue.
     

et un peu plus

Une Convention de partenariat reprend point par point les recommandations réglementaires, précise les attentes du centre initiateur en éducation à domicile, la gestion des renouvellements, des prescriptions, des pompes de secours, des appels de patients pendant l’astreinte…

Nous accompagnons le Centre Initiateur dans le choix du dispositif le mieux adapté au patient en collaboration avec le médecin prescripteur.

Nous assurons une  veille technique sur les pompes dans nos ateliers.

Le nombre de visite de formation/éducation est adapté à chaque patient avec prise en compte de l’entourage et du quotidien : intervention en milieu scolaire.

Nous proposons un service d’intervention technique et d’astreinte téléphonique infirmière 24H/24 ,

Toutes les démarches administratives sont réalisées par le service dédié de l'Apard et vous dispense d'avance de frais grâce au tiers payant.

Dans le cas d'une pathologie chronique, un suivi médical régulier permettra de renouveler votre traitement et de le réajuster si nécessaire. Dans tous les cas il est souhaitable de consulter votre spécialiste au moins une fois par an.