Ventilation Artificielle

La ventilation assistée

De quoi s'agit-il ?

La ventilation artificielle à domicile est définie par l’utilisation intermittente ou continue d’un respirateur à domicile réalisée par l’intermédiaire d’un embout buccal, d’un masque nasal ou facial, d’une canule de trachéotomie ou d’une prothèse périthoracique.

L’objectif de la ventilation artificielle est d’améliorer les échanges gazeux au niveau pulmonaire (apport d’oxygène et  rejet  du  gaz carbonique) par augmentation de la ventilation minute, diminution de la fréquence respiratoire et prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire (muscles). 

La prescription d'une ventilation  invasive (endotrachéale) ou non invasive est réalisée suite à une hospitalisation en service spécialisé. La ventilation artificielle est également prescrite aux malades présentant un syndrome obstructif qui ne peuvent être sevrés totalement du ventilateur à la suite d'une décompensation aiguë ou pour des patients en aggravation progressive de la maladie. Le médecin élabore une ordonnance ou renseigne une Demande d'Entente Préalable (imprimé vert- DEP) en fonction des besoins du patients. La durée journalière du traitement plus de 12h ou moins de 12h,  détermine le type de matériel mis à disposition du patient ainsi que le matériel de secours approprié. (ventilateur et aspirateurs de secours, batterie supplémentaire).

Elle peut être assurée par des appareils (barométriques ou volumétriques et mixtes) et des interfaces (embout buccal, masque nasal ou facial, canule de trachéotomie) avec des caractéristiques très différentes d’un patient à l’autre.

Nos services 

Le pôle Assistance respiratoire de l’Apard suit ses patients ventilés artificiellement  en corrélation avec les exigences définies par la législation (Liste des Produits Pharmaceutiques Remboursables LPPR) et au delà propose une prise en charge globale réalisée  par une équipe pluridisciplinaire et complémentaire  : pharmaciens, psychologues, diététiciennes, assistante sociale.

Il propose une adaptation au domicile ou en centre des dispositifs médicaux et interfaces à la demande des médecins avec un suivi infirmier, dès les premiers jours du retour au domicile pour accompagner le patient dans son quotidien

Un compte-rendu de visite systématique est envoyé au médecin prescripteur  par courrier et/ou sur site internet sécurisé à chaque intervention.

Un service d’intervention technique disponible 24 heures/24H et 7 jours/7.

et un peu plus 

Toutes les démarches administratives sont réalisées par le service dédié de l'Apard et vous dispense d'avance de frais grâce au tiers payant.

Les intervenants  infirmères et techniciens biomédicaux, bénéficient d'une formation continue par notre Pôle Médico Technique

Les appareils sont maintenus dans nos ateliers par nos techniciens accrédités par les fabricants. L’Apard teste et évalue les nouveaux appareils des fabricants sur banc d’essai.

Un suivi médical régulier permettra de renouveler votre traitement et de le réajuster si nécessaire. Dans tous les cas il est souhaitable de consulter votre spécialiste au moins une fois par an.

Les patients ventilo-dépendants (< à 18h) doivent faire l'objet d'une déclaration auprès des Délégations Territoriales de  l'ARS (ancienne DDASS) qui informent le service de distribution d'électricité du patient, afin de limiter les risques inhérents aux interruptions du service d'électricité.