L'oxygénothérapie

Oxygenothérapie

De quoi s'agit-il ?

L’oxygénothérapie consiste en l’administration d’oxygène concentré visant à maintenir ou restaure un taux normal dans le sang.

Elle est prescrite par le médecin à la suite d'examens médicaux, à la suite de la mesure des gaz du sang artériel.

L’objectif du traitement est d’obtenir une saturation artérielle en oxygène (SaO2) au moins égale à 90% ce qui correspond à une PaO2 (Pression partielle en oxygène du sang artériel) de 60 mm de mercure. La prescription de l'oxygène peut être du court terme et nécessite une ordonnannce pour 1 mois de traitement renouvelable deux fois. Pour une prescription à long terme, une Demande d'Entente Préalable (DEP- Imprimé vert) est nécessaire et renouvelée annuellement.

Dans le cas d'une oxygénothérapie pour le traitement d'algie vasculaire de la face, l'ordonnance d'un spécialiste (neurologue, ORL) ou d'un service de traitement de la douleur chronique est nécéssaire.

Elle peut être administrée par une interface (par exemple, lunette à oxygène ou masque) à partir de  trois sources différentes :

  • Un concentrateur d’oxygène.
  • Une bouteille d’oxygène médical (oxygène médical gazeux).
  • Un réservoir cryogénique (oxygène médical liquide).

Sur le plan de l’efficacité clinique, aucune source n’est supérieure à une autre, l’oxygène délivré par chacune d’entre elles possédant les mêmes qualités thérapeutiques. Le médecin prescripteur choisit la source la mieux adaptée en fonction des critères liés au débit d'oxygène souhaité, au mode de vie du patient (utilisation en dehors du domicile, autonomie, remplissage du portable par le patient, etc.) et au coût.

Nos services

Proposent l’appareillage le mieux adapté à la demande du prescripteur et aux besoins du patient (oxygène de déambulation liquide avec valve économiseuse, concentrateurs portables, système Homefil).

Préparent le retour à domicile dans le respect des Bonnes Pratiques de Dispensation à Domicile de l’Oxygène à Usage Médical (BPDOUM) sous la responsabilité d’un pharmacien.

Accompagnent le patient dès la mise en route du traitement par :

  • Des conseils sur l’utilisation et l’entretien du matériel.
  • Une information sur les règles d’hygiène et de sécurité.
  • La remise d’un livret d’information.

Assurent le suivi en fonction des besoins du patient et des obligations réglementaires.

Informent régulièrement le médecin prescripteur du bon déroulement du traitement.

Garantissent la continuité du traitement par :

  • Un approvisionnement sans rupture de l’oxygène médical et des consommables.
  • La mise en place de source de secours à chaque fois que cela est nécessaire.
  • La présence d’une astreinte technique 24 heures/24 et 7 jours/7.

Gère le dossier administratif du patient.

et un peu plus

Toutes les démarches administratives sont réalisées par le service dédié de l'Apard et vous dispense d'avance de frais grâce au tiers payant.

Un suivi médical régulier permettra de renouveler votre traitement et de le réajuster si nécessaire. Dans tous les cas il est souhaitable de consulter votre spécialiste au moins une fois par an.