Traitement de l'insuffisance respiratoire à domicile

L'Assistance respiratoire à domicile ou la prise en charge des patients atteints de maladies respiratoires chroniques

L’asthme, la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive),  la mucoviscidose , les pathologies neuromusculaires peuvent aboutir à une insuffisance respiratoire chronique. Le traitement de ces maladies et leurs conséquences doit être envisagé au long cours. Il est parfois nécessaire de mettre en place des dispositifs médicaux qui sont associés à des soins et des suivis réguliers.

Insuffisance Respiratoire et traitement

Est considéré comme « insuffisant respiratoire » une personne dont la capacité de l’appareil respiratoire ne permet plus d’oxygéner correctement le sang (hématose). 

Certains symptômes sont :

  •  difficultés à respirer (dyspnée) ;
  • fatigue pour des efforts de moins en moins importants ;
  • cyanose (coloration bleue des doigts et des lèvres).

Les causes de cette insuffisance respiratoire peuvent être de plusieurs types :

  • obstructives (entravant le passage de l'air) comme l'asthme, la mucovicidose, la BPCO ;
  • restrictives (phénomènes diminuant le volume maximal de la cage thoracique) tels qu'une pathologie neuro-musculaire ;

Les examens permettant de diagnostiquer l'insuffisance respiratoire sont  :

  • L'Epreuves Fonctionnelles Respiratoires (EFR), pour en déterminer la nature, obstructive, restrictive ou mixte.
  • La gazométrie artérielle (prise de sang dans l’artère) qui révèle une diminution du taux d'oxygène associée à un éventuelle augmentation du gaz carbonique (CO2).

Le traitement de l'insuffisance respiratoire chronique doit permettre de restaurer la normalité de l'oxygène et du gaz carbonique  en :

  • oxygénant le patient si l'atteinte concerne une insuffisance des échanges entre les alvéoles pulmonaires et le sang : c'est l'oxygénothérapie ;
  • en palliant au déficit de la commande respiratoire avec la mise en place d'un appareil (respirateurs qui insufflent de l'air au patient) : c'est la ventilation assistée

Pour ralentir l’évolution de ces pathologies il est souhaitable de prendre en compte les habitudes de vie du patient. Ainsi le programme d’éducation thérapeutique élaboré au sein de l'Apard et agréé par l’ARS permet l’accompagnement  sur l’arrêt du tabac, la pratique d’activité physique  et les conseils hygiéno- diététiques.